19 août 2017

Criminel : "Comprenez moi"

Je vous écœure. Vous ne pensez qu’à me radier de ce monde. Votre vocabulaire est trop pauvre pour qualifier mes ignominies. Tous les êtres de mon espèce, vous voulez tant les voir crever, agonisant, le long de la route.   Pourtant, je ne suis ni faible, ni si différent de vous. Dans vos vengeances, jugements, mépris, indifférences, humiliations, nous avons nos petits points communs.   Vous me croyez ignoble ? Avez-vous vu ce que vous faites au nom de la justice ? J’ai voulu me relever. Je voulais croire en... [Lire la suite]
Posté par Rose Bretellia à 18:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 août 2017

Le Soleil en vous

Vous vous demandez surement : « Comment en suis-je arrivé là ? », « Pourquoi ma vie n’est-elle pas plus Riche et satisfaisante ? », « Pourquoi je suis volontaire, réceptif, et que ma vie stagne et me déçois ? ».   Vous avez relevé des défis de la vie, avec douleur, et sentiment d’injustice. Mais vous avez continué, vous êtes là. Peut-être pas plus fort, pensez-vous. Mais plus courageux, vous avez avancé en osant espérer pour l’avenir, en osant croire que vous vivrez des... [Lire la suite]
Posté par Rose Bretellia à 21:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 août 2017

Régénération

Dans un monde où le qualificatif de « fou » est pour les sages. Dans un monde où la sensibilité est ridicule, méprisée, et qualifiée d’infirmité. Dans ce monde, je me tiendrai droite. Avec ma sagesse de fou, ma sensibilité d’infirme.   Pourquoi ? J’ai compris que sagesse et sensibilité, je les préférai face à l’opinion prisonnière de la peur. Qui a peur de soi, de chacun, de la vie, des authentiques envies.   J’étais passée par la phase de la peur. Mais à douter de la valeur et de la légitimité, de la peur... [Lire la suite]
Posté par Rose Bretellia à 20:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 août 2017

Vos voeux sont exaucés

L’antiquaire de la rue « Louise Michel » était fatigué. Fatigué d’avoir bien travaillé toute sa vie. Fatigué d’avoir passionnément aimé. Fatigué d’être Heureux. Il se sentait proche de mourir.   Cependant, un lourd secret, toujours préservé, lui pesait sur tout son être. Ce secret, pour la première fois, il allait le révéler à son petit-fils.   Petit-fils invité… ambiance nostalgique installée. Et l’antiquaire ouvrit son cœur. -          Mon p’tit Léo, je souhaite... [Lire la suite]
Posté par Rose Bretellia à 20:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 août 2017

Oser se quitter pour s'aimer soi

Il m’a menti et manipulée. Droit dans les yeux. Et pour « se rattraper », il continue de me mentir, et tente de se faire passer pour l’ami, debout dans la tempête, qui me tend la main.   Je l’insultais en silence dans ma tête. Lui et son complice ami qui voulaient me moudre, me faire poussière.   Pourtant, les insultes, bien pâles et fades pour exprimer ma colère et mon désarroi, me rongent. Qu’il était agréable le temps de nos formidables amitiés. Qu’il était agréable le temps où vous étiez ma... [Lire la suite]
Posté par Rose Bretellia à 20:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 août 2017

Voici qui est mon ami E.T

Mon ami, je peux le voir chaque jour. Lui parler et l’écouter chaque jour. Il me dit être prêt à me soutenir. Mais parfois (trop peut-être) je doute de son engagement.   Il est très sensible mon ami. Il me dit que personne ne mérite la misère, que chacun a le droit de vivre sa place librement, dans la dignité. Des fois, je me dis, « où il va chercher tout ça ». Et pourtant. Ce qu’il dit résonne en moi comme la vérité éternelle.Grande   Il me dit aussi qu’aucun n’est à blâmer. Qu’il s’agit surtout d’oser... [Lire la suite]
Posté par Rose Bretellia à 20:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 août 2017

Découvrir de nouvelles contrées

Sur le chemin de l’inconscience, vers le chemin de la conscience, je ne reconnaissais absolument pas mon ignorance. Au contraire même, je portais « ma sagesse » en étendard, en médaille.   Et cela me paraissait juste, adapté, normal. En vérité, j’avais peur.   Peur que mes certitudes, mes repères soient bousculés. Voilà la raison de l’apparence clinquante de mon ancienne « sagesse ».   Je me disais « En affirmant avec conviction ce que je sais, autrui ne pensera pas à contredire. Donc... [Lire la suite]
Posté par Rose Bretellia à 20:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 août 2017

Une éducation différente

J’ai si fortement cru, Qu’éduquer les esprits D’adultes ou d’enfants, Passait par la contrainte Et la punition. J’ai si fortement cru Qu’il fallait rejeter Les criminels Les cloitrer, les oublier. J’ai si fortement cru, Que les écarts Il fallait les juger, Les condamner, Les traquer. J’ai tant et tant Cru fortement, Que désormais J’entrevois à quel point, Egarée j’étais.   Est-ce en vous forçant, Est-ce par la répression Que vous comprenez vos erreurs ? He bien, non. A quoi servent les jugements ? Pour... [Lire la suite]
Posté par Rose Bretellia à 20:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 août 2017

Vivre l'Humanité

Je me plaignais, J’étais sidérée. Comment peut exister Toutes ces folies Sorties de l’atelier De l’inconscience, du mépris ? En avançant, Comprenant que critiques M’épuisaient et ne faisaient point Changer, je me suis occupée de moi-même.   Je me disais respectable et juste. J’avais tant à découvrir. Tant à accepter, Tout mon cœur dans lequel plonger. Je me disais honnête et bonne. Mon cœur, terre sauvage, généreuse, Et immense, Etait visitée par ses rives.   J’avais peur de découvrir, Tant de monstres, Tant de... [Lire la suite]
Posté par Rose Bretellia à 20:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,